La Grande Musique

de Mise en scène : Salomé Villiers, Écriture : Stéphane Guérin

Coup de cœur Avignon ! Un moment d'émotion fort! Une pièce bouleversante sur la psychogénéalogie! Un spectacle puissant sur la mémoire et le poids du passé !

Et si les secrets de nos ancêtres pouvaient venir hanter notre présent ? Et si la mémoire pouvait se transmettre aux générations futures telle une maladie génétique? Esther part en quête afin de résoudre l’énigme et de découvrir le passé de sa lignée

Et si les secrets de nos ancêtres pouvaient venir hanter notre présent ? Et si la mémoire pouvait se transmettre aux générations futures telle une maladie génétique ? Après avoir perdu l’usage de ses jambes comme sa mère et sa grand-mère, Esther comprend qu’elle est victime d’un drame familial resté secret. Confrontée au silence de sa mère, elle part en quête afin de résoudre l’énigme et de découvrir le passé de sa lignée. Les témoins disparus réapparaissent soudainement, c’est à ce moment précis que s’orchestre la recherche.


Les scènes oscillent entre passé et présent, de Munich à Mauthausen, d’un bal de mariage aux camps de concentration. Les histoires des personnages s’entremêlent, créant une cacophonie dans laquelle le spectateur comprend peu à peu les méandres du passé.


Certains souhaitent oublier le passé par soucis de protection mais d’autres veulent connaître la vérité pour avancer dans le présent. Le passé nous appartient-il vraiment ? Peut-on avancer dans l’ignorance? « Le corps a une mémoire » et « les tâches du passé restent présentes ». La délivrance est-elle dans la voix des disparus?


Drôle et dramatique à la fois, Stéphane Guérin manie avec brio l’humour et le tragique. La mise en scène de Salomé Villiers est dynamique et l’univers musical envoutant.

Un moment d’émotion fort, une pièce bouleversante sur la psychogénéalogie, un spectacle puissant sur la mémoire et le poids du passé ! Coup de coeur Avignon

Informations

Du 7 au 31 Juillet 2021

Théâtre Buffon

18 Rue Buffon - Avignon

Alexandre Bonstein, Raphaëline Goupilleau, Hélène Degy, Pierre Hélie, Etienne Launay et Bernard Malaka