L’affaire Calas

« Un spectacle saisissant, actuel » « Un hymne à la tolérance »

Le 13 Octobre 1761, Marc-Antoine Calas est retrouvé étranglé dans la maison familiale. Le capitoul David de Beaudrigue, officier municipal de Toulouse, décide de se saisir de l’affaire.
Affiche de la critique AlloTheatre de la pièce de Théâtre L'affaire Calas

« Un spectacle saisissant, actuel » « Un hymne à la tolérance »

Le 13 Octobre 1761, Marc-Antoine Calas est retrouvé étranglé dans la maison familiale. Le capitoul David de Beaudrigue, officier municipal de Toulouse, décide de se saisir de l’affaire. Protestant, le père de Marc-Antoine, Jean Calas, est accusé du meurtre de son fils. Le bruit court que ce dernier souhaitait se convertir au catholicisme. S’ensuit un appel à témoins déroutant, et un verdict profondément injuste.

La pièce nous relate l’une des plus grandes erreurs judiciaires du 18ème siècle, qui provoque la colère des intellectuels. On y trouve une parodie sordide de l’enquête. On dénonce les contradictions de la justice et de la religion. « Des juges qui condamnent sur des rumeurs et des religieux qui font couler du sang ». On prône la philosophie et on cite en exemple l’ouvrage « Traité sur la tolérance » publié par Voltaire, afin d’obtenir la révision du procès. « La philosophie seule vaincra le monde du fanatisme. »

Un spectacle qui provoque, bouscule, bouleverse, amuse et indigne. Une pièce, qui malgré la prescription des faits, reste actuelle.

« En un mot, la tolérance mutuelle est l’unique remède aux erreurs qui pervertissent l’esprit des hommes d’un bout de l’univers à l’autre. » Voltaire

Informations

Festival d'Avignon 2017